Ambloy

Martin Gougeon est veuf. Il vit à Ambloy, à Champars en 1843, propriétaire.

Lors du recensement de 1846, il vit toujours à Champars, rentier. Sa petite-fille, Rosalie, vit chez lui avec son mari et son fils en 1846.

Lors du recensement, il est indiqué âgé de quatre-vingt ans.

Il quitte la commune pour suivre sa petite-fille à Villerable où il décède.

Dans le même temps, à Ambloy, par les listes électorales, je trouve Martin Gougeon, propriétaire à Champars. Le mien ?

J'en doute parce que celui-là à vingt-six ans de moins.

D'après les listes, il vit à Ambloy, hameau de Champars, en 1843, 1844, 1845, 1846 et 1847. Mais il n'apparait sur aucun autre acte. Il ne se marie pas, ne fait pas d'enfant, ne meure pas, n'est témoin de rien et surtout................ est absent du recensement de 1846.

Le seul Martin Gougeon de tout le recensement de 1846 est............... le premier, âgé de quatre-vingt ans. Aucune trace du second.

Si le premier, bien que rentier, peut ne pas être sur les listes électorales censitaires, le second devrait au moins apparaître dans les recensements............. et non.

Retour à l'état civil et Martin Gougeon, le premier, a eu un fils, Martin, en 1793 ce qui pourrait correspondre à notre deuxième Martin.

Rectificatif : le Martin Gougeon des listes électorales est bien à chaque fois propriétaire à Champars, mais son âge n'est donné que trois fois : en 1844 il a trente-cinq ans, en 1846 il a cinquante-quatre ans et en 1847, cinquante-cinq ans. Et il est domicilié à Champars.

La logique veut qu'il s'agisse du fils pour les listes électorales, en tout cas les années où l'âge est donné mais pourquoi n'apparait-il pas au recensement alors qu'il est encore signalé à Champars en 1847.

Le maire a-t-il eu des problèmes avec les homonymes ? Martin fils a-t-il été oublié du recensement ou bien lors de la rédaction de la liste électorale, le maire a-t-il confondu le père, propriétaire à Champars et le fils qui vote ?

Mystère..... d'autant que pour l'instant, je ne lui trouve aucun mariage....... ni décès, à ce fils.... et tous les deux ont quitté la commune avant  1848 !!