Pour honorer les grands-mères, aujourd'hui, j'ai choisi ma grand-mère 87, au hasard, juste comme ça.

Françoise Magdeleine Geffroy est née le mardi 6 mars 1753, à Tredarzec, dans les côtes d'Armor. Elle est la treizième enfant d'une fratrie de 16, mais aînée du second mariage de son père Louis Geffroy, avec Marie Trehan célébré le 15 mai de l'année précédant sa naissance à Minihy Treguier.

En 1757 est créée la première société d'Agriculture de Bretagne.

Pendant son enfance, c'est la guerre de 7 ans puis la guerre d'indépendance américaine. Les anglais s'attaquent à la Bretagne à Saint Cast et Cancale en 1758 et 1779, ce qui mis en ébullition toute la côte bretonne et les villages côtiers.

Elle a quinze ans lorsque son père décède, le 4 janvier 1768, à Trédarzec à l'âge de 59 ans. Sa mère ne se remarie pas et décède le 25 février 1783, à l'âge de 63 ans, à Tredarzec, trois mois après le mariage de Françoise.

Françoise se marie à l'âge de 29 ans, le mardi 19 novembre 1782, à Tredarzec, avec Jacques Caoullet, laboureur, âgé de 32 ans. Il est le fils aîné de Jacques Caoullet et Françoise Nedellec, tous les deux décédés avant ce mariage.

Trois des frères de Françoise sont témoins au mariage : Yves, Gilles et François.

Ils ont au moins quatre enfants à Tredarzec :

  • Yves, né le 11 juin 1786,
  • Françoise Jeanne, née le 1 mars 1789 et décédée le 29 jours plus tard
  • Olivier, né le 11 février 1791 et décédé le 30 janvier 1805, à l'âge de 13 ans,
  • Marie, née le 13 octobre 1794, dont je descends.

Françoise voit passer la révolution française, la création des départements français qui attribue sa commune de Tredarzec au nouveau département des Côtes du Nord, les guerres de la révolution, l'arrivée de Napoléon au pouvoir et les guerres de l'empire.

Sa vie réglée au son de l'angélus de la paroisse va devoir s'adapter au culte révolutionnaire, au nouveau calendrier et aux semaines de 10 jours. Et l'histoire passe et la vie de la paroisse reprend son cours d'avant la révolution avec pour seule réelle nouveauté, la présence d'un maire dans la commune.

En avril 1802, c'est la monnaie qui connaît un grand changement : adieu la livre, bonjour le franc et les problèmes de conversion.

Françoise assiste à l'abdication de Napoléon et au retour de la royauté mais pas au retour de Napoléon de l'île d'Elbe.

Elle décède le 17 octobre 1814, à Trédarzec, à l'âge de 61 ans, et son mari Jacques décède 9 jours plus tard, à l'âge de 64 ans.

Ils n'assisteront pas au mariage de leurs enfants, Yves se marie en 1818 et Marie en 1822.

Une vie bien tranquille dans une petite commune de Bretagne, traversée par les soubresauts et éternuements de l'histoire.

Et si l'on faisait un petit tour du côté de Tredarzc ? Pour découvrir les lieux que Françoise fréquentait en son temps :

http://docarmor.free.fr/valarmor/valouest/tredarz1.htm