Le dépouillement de la guerre de 1870 débuté il y a maintenant 3 ans est pratiquement terminé. Reste plus qu'à analyser, contrôler, compléter......... enfin tout le reste quoi.

Mais rester sans rien à dépouiller aux archives, pas question. Alors je me suis collé une nouvelle idée fixe. La guerre de Crimée.

90 000 morts français, ce n'est pas rien quand même. Et l'entrée de la France (ou plutôt la réintroduction de la France) dans la cours des grands de l'Europe, la création des corps d'infirmières, l'arrivée d'une nouvelle manche (raglan) et d'un nouveau pull (cardigan) ont laissé des traces dans l'imaginaire et la mémoire collective.

Et pourtant, qui parle de la guerre de Crimée ?

Où sont les documents d'archives sur la guerre de Crimée ? Surement pas aux archives départementales où la Crimée brille par son absence. Juste quelques listes de bienfaiteurs qui ont "soulagé" financièrement les familles des morts en Crimée. Mais sur ces morts ? rien du tout.

Dixit un interlocuteur des archives : "vous ne trouverez rien sur la guerre de Crimée ici"

Et bien, c'est mal me connaître !!!

Un généalogiste sur la piste d'une recherche, c'est comme une fourmi qui suit la trace du sucre............ ça ne lâche pas la piste tant qu'il n'a rien trouvé et s'il y a une trace de sucre, c'est qu'il y a du sucre CQFD !!!!

J'attaque donc comme pour 1870, par les actes de décès tout bêtement...................... et surprise surprise....... j'en trouve......... et pas qu'un peu !!!!

Sur 40 communes dépouillées à ce jour, j'ai déjà trouvé 109 militaires morts là-bas, dans les ambulances de Crimée !!!!

Qui en parle ? tombés dans l'oubli après être tombés au loin pour une guerre diplomatique.