Il n'y a pas très longtemps, un spécialiste nous a prévenu : le train d'internet a quitté la gare et ceux qui ne sont pas à bord ne pourront pas rattraper leur retard.

Il prêchait une convaincue : il y a longtemps que j'apprends à mes élèves l'importance de la communication via le net et de l'indépendance qu'il faut avoir sur le sujet. Ne jamais dépendre de qui que ce soit pour gérer cette communication.

Mais quand je surfe sur la toile à la recherche de mes collègues, le constat est terrible :

  1. beaucoup ne sont toujours pas présents sur le net.
  2. certains sont présents, mais à contre pub : sites non mis à jours, pas de nom de domaine, liens invalides... un essai non transformé.....
  3. Quand à ceux qui font des efforts, ces derniers sont largement insuffisants : pas d'individualisation ou très peu. Ils sont tous quasi identiques les uns aux autres, avec comme simple différence, le thème de fond du site.

Et même si certains sortent du lot avec un site magnifique, visuel esthétique, renseignements précis, produits mis en valeur......................... on ne les trouve pas parce qu'ils ne sont pas du tout référencés !!!!!

Quid de leurs métatags et mots clés ?

Le constat est terrible : au XXIe siècle, le train internet de la généalogie est sorti de la gare et a pris sa vitesse de croisière, pendant que les généalogistes professionnels sont restés sur le quai ou bien essayent de rallier la gare suivante en bus sans jamais rattraper le train.