Rien ne se perd, tout se réutilise aux archives départementales !!!!

C'est un des paradoxes des archives.

D'une part, des archivistes, en leur temps, ont conduit au pilon des séries complètes d'archives, car ils ne leur trouvaient aucune importance !!!! ça me fait mal rien que d'écrire ces mots !!!

D'autre part, des documents non jetés sont recyclés dans un autre but : en général, ils servent de chemise à d'autres documents !!!!

Et c'est comme ça qu'en farfouillant dans les archives judiciaires (encore elles) je me suis rendue compte que les documents étaient conservés dans des chemises qui n'en étaient pas : des plans tracés à la plume et en couleur de reconstitution de lieux du crime !!!! souvent coupés en quatre pour faire quatre chemises !!!!

Et me voilà, petit pousset à l'envers, recherchant les morceaux pour reconstituer ces plans extraordinaires de netteté et de précision datant du XIXe siècle et les sauvegarder en les photographiant !!!

Et je n'ai fais que deux liasses !!! je sais ce qu'il me reste à faire pour les semaines à venir.

Plus gênant : certaines liasses sont conservées dans des vraies chemises recyclées : des chemises médicales avec tous les renseignements sur les patients, leurs causes d'hospitalisation, leurs noms........ données datant du XXe siècle et normalement interdites d'accès !!!!

Recyclage, recyclage !!! tu sauves parfois des choses et en dévoile d'autres qu'il ne faudrait pas.............