Comme leur nom l'indique, ce sont des archives qui appartiennent à des personnes privées, comme vous et moi.

On y trouve beaucoup de choses : des papiers de famille, des collections de faire-part que la grand-mère avait soigneusement gardé sur toute la famille, les coupures de presse du tonton sportif, les jolies images des communiants avec la petite phrase gentille et la date de la communion avec le nom du communiant, des photos, des lettres personnelles, des cartes postales de vacances, les livrets militaires des hommes de la famille, les bulletins de paye, les factures, les cartes routières (les biens vieilles datant d'une époque où les autoroutes n'existaient pas encore côtoyant les gros atlas modernes).... toutes choses que l'on garde toute sa vie, sans être pour autant atteint de la collectionnite aigue.

Et d'une génération à l'autre, quand on a de la chance, ces papiers passent de main en main sans disparaitre.

Ces papiers sont votre héritage. Il n'est pas quantifiable, n'a pas de valeur marchande (sauf peut-être les cartes postales anciennes). Il a une valeur sentimentale inestimable.

Ouvrir et lire les lettres que l'oncle envoyait à la famille durant son service militaire, au loin, Algérie, Indochine, c'est faire revivre ce tonton trop tôt disparu sans laisser d'enfant.

Même les cartes postales de vacances que l'on envoyait tous les ans et que l'on retrouve dans les affaires de grand-mère après son décès et qui nous font renifler très fort (non non, on ne pleure pas................... mais où sont donc passés les kleenex ???)

Petit à petit, chaque membre de la famille a apporté sa pierre à l'édifice de nos archives privées. Et il est de la responsabilité de chacun de les transmettre à son tour, classées si possible et augmentées de nos propres apports.

Et là, je parle d'une famille "ordinaire", sans fait d'éclat, littérature ou patrimoine honorifique.

Alors imaginez si en plus, vous avez dans ces papiers tous les actes notariés de votre famille depuis ......... pfutttt le XVIe siècle voir avant, si vous avez la correspondance de l'ancêtre grognard de Napoléon, le livre de bord de l'arrière-arrière-arrière.... grand-père capitaine de vaisseau de sa majesté............. et les médailles militaires des hommes de la famille, les portraits de famille, .........................

Un trésor dont les archives aimeraient bien prendre soin à votre place.

Alors, simples traces d'une vie de famille modeste ou documents extraordinaires d'une famille illustre, ces archives privés sont VOTRE histoire.

S'il vous plait, prenez-en soin. Ne laissez aucun membre de la famille se les accaparer et les faire disparaitre dans un grenier au bout du monde. Ne laissez personne et surtout pas vous les détruire.

Et si, après vous, il n'y a personne pour reprendre le flambeau : faite un don aux archives de votre département. Ils sauront en prendre soin avec autant de précaution que s'il s'agissait d'archives prestigieuses. Car à leur yeux, toutes les traces de la vie et de l'histoire sont prestigieuses.